Blog

  • Rencontre avec la fauverie du Faron

    En ce lundi 16 septembre 2019, le président de notre association est allé à la rencontre des gérants du parc animalier du Faron (Toulon - 83). Un véritable échange concernant le bien-être animal, les difficultés pour les propriétaires d'aménager le parc selon leurs souhaits et l'avenir des animaux présents. Un échange de plus de deux heures et une visite guidée du parc, d'environ deux heures ont convaincu notre président que la fauverie souhaite réellement changer en bien.

    Lire la suite

  • Fini la vie de cachot pour Micha

    Pour Micha (ou Mischa), la vie d'ours de compagnie est terminée. En ce samedi 14 septembre 2 019, il a rejoint le zoo-refuge de La Tanière, suite à une rencontre entre le docteur Ollivet-Courtois - vétérinaire en chef des lieux - et ses anciens dresseurs. Une victoire inespérée pour cet ours, âgé de 22 ans, souffrant de nombreux problèmes physiques. Mais pour Bony et Glasha, les deux autres ours du couple de dresseurs, et les autres animaux, le combat continue.  

    Lire la suite

  • Une future saisie de l'ours Micha ?

    Suite aux images publiées par l'association One Voice concernant la détention des ours Micha, Bony et Glasha et suite à la vidéo publiée par l'association AVES France de l'ours Micha en pleine représentation malgré son handicap, Élisabeth Borne, ministre de la transition écologie et solidaire, a décidé de prendre un arrêté pour le bien-être de l'ours. Dans celui-ci, l'interdiction des représentations pour Micha, l'obligation de soins adaptés et un éventuel placement dans un établissement médicalisé y sont prévus. Qu'en est-il réellement ? 

    Lire la suite

  • Micha, un ours au bord du gouffre

    Micha est un ours exploité par un couple de dresseurs. Il n'est pas le seul, puisque ce couple possède deux autres ours, Bony et Glasha. Micha est régulièrement de sortie, surtout pendant la période d'été, afin de se rendre dans des fêtes médiévales pour se donner en spectacle. Pourtant, son état de santé est alarmant ! Micha est âgé, il souffre d'arthrose, n'arrivant plus à user ses griffes et se causant des blessures pouvant s'infecter. Comme si cela n'était pas suffisant, l'ours effectue de nombreux numéros contre nature, comme marcher sur un ballon et, à l'occasion, monter sur un scooter. Chapter Animals demande la mise en retraite de Micha dans un sanctuaire.

    Lire la suite

  • Sanctuaire : Pourquoi personne ne nous aide ?

    Que vous connaissiez ou non Chapter Animals, nous souhaitons qu'à la lecture de cet article, vous ne reteniez qu'une chose : notre envie de construire un réel sanctuaire, lieu de paix, pour les animaux. Ces derniers peuvent être issus du monde du spectacle - cirques, dresseurs -, de la captivité - zoos, élevages - ou encore saisis illégalement. Notre projet ne pourra pas voir le jour seul, pourtant, à ce jour, aucune association française n'a accepté d'en discuter avec nous. 

    Lire la suite

  • Des aras au centre commercial E.Leclerc de Rouffiac

    C'est encore une nouvelle polémique impliquant l'enseigne E.Leclerc et le bien-être animal, qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux ces derniers jours. Cette fois-ci, c'est autour du magasin de Rouffiac (31) d'être passé en ligne de mire des associations de protection animale. Du 26 au 31 août, le centre commercial proposait une animation mettant en scène plusieurs espèces de perroquets aras. Il est important de rappeler que ces oiseaux sont, pour beaucoup, en voie d'extinction et inscrits à l'annexe II de la CITES. 

    Lire la suite

  • Natcher (Sultan) : Où est-il passé ?

    Natcher est un lion appartenant au cirque William Zavatta. Il a été exploité durant de nombreuses années, servant principalement d'attraction touristique afin de donner envie au public d'assister aux représentations du cirque. Quand le cirque arrivait dans une nouvelle commune, Natcher était mis dans un camion afin de réaliser de la publicité pour les représentations du soir et parcourait les routes, parfois accompagné d'une lionne que nous avons appelée Betty, alors même que les annonces au microphone et la musique étaient diffusées en même temps. Cela était pourtant, depuis 2011, interdit en France. 

    Lire la suite

  • Fauverie du Faron, une rencontre avec Chapter Animals

    Chapter Animals s'est rendu durant le mois d'août à la fauverie du Faron, situé dans le Var (83). Critiqué depuis de nombreuses années, de nombreuses associations et fondations de protection (Fondation Brigitte Bardot, AVES France, Code Animal) ont, par le passé, demandé sa fermeture. En 2017, la fauverie nous assurait que des emménagements allaient être effectués pour les animaux, mais qu'en est-il réellement ?

     

    Lire la suite

  • LIVE CITES - Décisions finales concernant le bien-être animal 

    La Convention sur le commerce international des espèces sauvages menacées d’extinction (CITES) vient de terminer. Il est temps pour notre association de récapituler les mesures - plutôt positives - prises pour la protection des espèces en voie de disparition.  Interdiction d'exportation des éléphanteaux africains, changement d'annexe pour les loutres interdisant son commerce, changement d'annexe pour la girafe surveillant son commerce, surveillance importante pour le vautour, le lion ou encore le guépard, entrée dans la convention de nombreuses espèces sous-marines....

     

    Lire la suite

  • LIVE CITES : Chapter Animals se bat pour les loutres d'Asie et cendrées

    Est-il normal d'encore voir, en 2019, des animaux considérés comme de simples objets ? La réponse est non. Pourtant, principalement au Japon, de nombreux bars/cafés à thèmes existent. Cela pourrait être drôle, si ces cafés ne contenaient pas des espèces exotiques. Loutres d'Asie, hiboux, serpents, tortues ou encore suricates, ces animaux passent de main en main, pour le plus grand bonheur des plus petits... Et des grands. Pourtant, c'est ce genre d'activité, avec de nombreux spécimens prélevés à l'état sauvage, qui renforce le trafic d'espèces. 

     

    Lire la suite

  • LIVE CITES : Chapter Animals veut sauver les girafes

    Depuis la création de Chapter Animals, nous ne cessons de dénoncer le déclin des girafes. La girafe meurt lentement mais surement, et dans le plus grand silence. Chassé pour sa viande, des superstitions, des trophées... Pour ces os, ses poils, sa peau... Tous les éléments sont réunis pour que les girafes deviennent les nouvelles cibles préférées des chasseurs ou des braconniers une fois les éléphants, les rhinocéros, les lions et les hippopotames disparus. Lors de cette CITES Cop18, il est grand temps de donner un statut de protection à cette espèce, qui a vu sa population disparaître de 40% depuis 1 985...

     

    Lire la suite

  • LIVE CITES : Chapter Animals félicite les décisions prises en faveur des éléphants

    Ils sont sages, intelligents et sensibles. Ils sont capables de faire preuve de plus d'empathie que la plupart des hommes, qui ne cessent de les chasser à travers le monde. Ils sont aussi capables de reconnaître un membre de leur famille des dizaines d'années après en avoir été séparé. Altruismes et possédant une impressionnante mémoire, ils pourraient disparaître d'ici quelques années si rien ne change... Nous parlons bien sur des éléphants africains. Et durant la Convention sur le commerce international des espèces sauvages menacées d’extinction (CITES), leur espèce pourrait être vouée à disparaître.  

     

    Lire la suite

  • Sanctuaires en urgence ?

    Nous vous parlons régulièrement de la création des sanctuaires, en France et à l'étranger. Bien que notre projet avance petit à petit, que nous avons déjà commencé à démarcher certains terrains, à prendre contact avec certaines communes et que nous allons commencer à prendre contact avec certains cirques et zoos afin de leur faire part de notre avenir, nous espérons pouvoir le mettre en application le plus tôt possible. C'est pourquoi, nous avons décidé de vous parler de certains sanctuaires et refuges que nous apprécions et soutenons !

    Lire la suite

  • Requin-Renard en vente à Intermaché

    Après le zèbre, le kangourou ou encore le crocodile, c'est au tour du requin-renard de faire parler de lui pour sa consommation. C'est ce que vient de dénoncer l'association Sea Shepherd à travers une photographie publiée sur les réseaux sociaux il y a quelques jours. L'association dénonce l'Intermarché d'Argelès-sur-Mer (66) qui propose dans sa poissonnerie du requin-renard, une espèce pourtant menacée d'extinction. Chapter Animals ne cesse de dénoncer la viande exotique proposée en magasin, notamment lors des périodes de fêtes, et avait déjà l'année dernière pointée du doigt les enseignes Géants Casino, Carrefour et Lidl

    Lire la suite

  • Les tigres du cirque Orfei, de retour au cirque ?

    Le drame a eu lieu jeudi 4 juillet dans la commune de Triggiano, située dans le sud de l'Italie. Ettore Weber répétait un numéro accompagné de quatre de ces tigres pour le spectacle du cirque Marina Orfei quand tout à coup, les fauves se sont mis à l'attaquer. Il n'a pas survécu. Aujourd'hui, alors que les associations se battent pour le placement des tigres dans des sanctuaires, les autorités pourraient décider de les replacer au sein du cirque...

    Lire la suite

  • Les éléphants dans les cirques ont-ils leur place ?

    Les éléphants ont-ils leur place dans les cirques ? On le sait, il ne se passe pas une seule semaine sans qu'une manifestation ait lieu devant un des nombreux établissements itinérants possédant des animaux non-domestiques. Pour commencer, nous avons voulu savoir combien d'éléphants étaient encore présents au sein des cirques itinérants français et appartenant à un cirque ou à un dresseur français.

    Lire la suite

  • Chasse en boîte : Un véritable scandale !

    Les chasses sur le continent africain, et surtout celles d'espèces protégées, n'ont pas lieu d'être. Les méthodes des chasses aux trophées - ou chasse en boîte - concernant les lions sont cruelles. Et, une nouvelle fois, en France, celle-ci fait parler depuis quelques jours. C'est grâce à des photos publiées sur les réseaux sociaux et datant de 2015 qu'un couple de gérants d'un magasin Super U s'est fait épingler pour ce loisir barbare mais légal. 

    Lire la suite