Fauverie du Faron, une rencontre avec Chapter Animals

Chapter Animals s'est rendu durant le mois d'août à la fauverie du Faron, situé dans le Var (83). Critiqué depuis de nombreuses années, de nombreuses associations et fondations de protection (Fondation Brigitte Bardot, AVES France, Code Animal) ont, par le passé, demandé sa fermeture. En 2017, la fauverie nous assurait que des emménagements allaient être effectués pour les animaux, mais qu'en est-il réellement ?

 

Faron

  Chapter Animals rencontrera la fauverie du Faron, en septembre :  

Chapter Animals s'est rendu durant le mois d'août à la fauverie du Faron, situé dans le Var (83). Critiqué depuis de nombreuses années, de nombreuses associations et fondations de protection (Fondation Brigitte Bardot, AVES France, Code Animal) ont, par le passé, demandé sa fermeture. En 2 017, la fauverie nous assurait que des emménagements allaient être effectués pour les animaux, mais qu'en est-il réellement ?

La fauverie du Faron a longtemps fait parler d'elle pour les conditions de vie des animaux qui peuplent ce lieu. Chapter Animals avait déjà pris contact avec le propriétaire des lieux une première fois, en 2 017. Ce dernier nous affirmait que de nombreux travaux allaient être effectués pour agrandir les enclos des animaux et leur assurer un minimum de confort. Jusqu'à présent, la fauverie, considérée comme un centre de reproduction, n'avait pas pris la peine de fournir de véritables enclos pour leurs pensionnaires et les photos sur les réseaux sociaux le prouvaient. Le plus choquant ? Probablement les ours, à même leur minuscule cage, sans aménagement ou encore une panthère noire dans un enclos ridiculement petit ayant obligé la DDPP du Var à se déplacer afin de demander à la fauverie de revoir la taille de ce dernier, qui ne correspondait en rien aux besoins de l'animal.  

Entre ventes d'animaux à des professionnels (ours), à des particuliers (puma), dressage de grands fauves pour cirques et dresseurs et échange avec des zoos (babouins) afin d'acquérir de nouvelles espèces, la fauverie n'a jamais réellement bénéficié d'une bonne publicité vis-à-vis des protecteurs de la cause animale. Mais qu'en est-il en 2 019 ? Deux ans après avoir eu les premiers échanges, des progrès ont-ils été réalisés ? Le centre de reproduction possède-t-il enfin des enclos un minimum digne pour recevoir ces grands carnivores ? 

Notre enquête effectuée en août 2019 nous permets de constater que de nombreux aménagements ont pu être effectués depuis quelques années. Bien que les cages restent bien trop petites pour les animaux et que l'enrichissement de certaines d'entre-elles laisse encore à désirer, il y a eu un vrai progrès. Toutefois, assez ridicule, la plupart des enclos - et cela choque particulièrement pour celui des babouins - ont droit à leur milieu naturel... Peint en fond de leurs enclos. 

De plus, pour un centre de reproduction, une bonne partie des espèces vivent seules (louve, jaguars, serval). Nous avons donc pu échanger avec une des soigneuses du centre qui nous souligne bien qu'il ne s'agit pas d'un zoo, à proprement parler, mais d'un centre de reproduction. À cela, elle nous répond que certains des individus sont vieux, comme Alien le jaguar noir ou encore Radja la panthère de l'amour, et que cela ne sert à rien de les mélanger avec des individus plus jeunes puisqu'ils ne se reproduiront pas. D'autres ne veulent, tout simplement, plus de partenaires, ce qui est le cas de la louve Geva, ou encore sont en attente de transfert vers d'autres parcs zoologiques comme la lionne Gabriella

Mais notre visite n'aura pas été vaine. Grâce à cela, et à nos divers échanges avec le parc, le directeur de l'établissement a accepté une rencontre avec notre association pour le mois de septembre. Un excellent début ! Nous y échangerons sur l'avenir de la fauverie, des animaux présents et de leur bien-être. Celui-ci nous invite, par ailleurs, à joindre une autre association si celle-ci désire se joindre à nous pour ce rendez-vous et échanger sur les habitants de la fauverie. 

 

 

Lecturesanctuaires

 

 

Donslions

 

Chapter Animals lion Fauverie du Faron Mont Faron zoo fauverie tigre panthère serval rencontre