#AfricaDay : Les lions et éléphants en danger ?

  • Le 25/05/2020
  • Dans News

#AfricaDay.

En cette journée #AfricaDay, nous désirons mettre à l'honneur deux espèces emblématiques du continent africain : les lions et les éléphants. Pour cela, nous allons vous raconter les histoires des individus que nous croisons lors de nos enquêtes dans les cirques français. Sur le territoire français, pour l'industrie du cirque, il ne reste plus que quatre individus. Baby (38 ans), appartenant à M. Bauer, Samba/Tania (33 ans), présente au cirque d'Europe International ainsi que Bambi (35 ans) et Rosa (37 ans), sous le chapiteau du cirque Nouveau Cirque Zavatta. Pour ces quatre mères, une question se pose : les éléphants d'Afrique ont-ils encore leur place dans les cirques? La réponse est non! De nombreuses enquêtes et rapports d'experts vont dans ce sens, prouvant que les éléphants vivent souvent dans des conditions qui font peine à voir. 

Mais Baby, Bambi, Rosa et Samba pourraient être les dernières représentantes de leur espèce. La capture des éléphanteaux est devenue illégale dans les derniers pays qui pratiquaient encore la capture des bébés pour l'industrie de la captivité. Ces quatre femelles ont connu les espaces sauvages, avant d'être capturées et vendues. Tout comme les autres éléphants africains des cirques. Sans exception, il y a eu la capture souvent violente! Il reste encore quelques éléphants d'Afrique appartenant à des dresseurs, notamment celui de Betty, mais au décès de ces éléphantes, il ne devrait plus en avoir. Pour toutes ces éléphantes, et les autres, nous demandons leur placement dans une structure fixe, sans spectacle, où elles pourront se déplacer librement et rencontrer d'autres congénères de leur espèce. 

D'autres espèces ont déjà disparu des cirques français. Les girafes, les ours, les crocodiles, les panthères ou les rhinocéros en sont de parfaits exemples. Si les éléphants suivent la même voie, les hippopotames pourraient également être voués à disparaître. En France, nous comptons deux hippopotames : Jumbo, au cirque Muller et Bouly, au cirque Royal Kerwich. Seulement deux, contre une dizaine il y 15 ans. Et les lions, alors ? Quel avenir pour les lions dans les cirques ? La réponse est toute simple, il y en a... Et même énormément! Plusieurs centaines, sûrement. Pour de nombreux lions et lionnes, nous lancerons une action prochainement #HelpTheLions, afin de demander aux lions qui vivent dans des conditions contraires à leur bien-être de nous être confiés. Parmi eux, les lions du cirque William Zavatta, où Natcher et Betty ont disparu depuis, et ceux du cirque de Paris

Nous nous souvenons également du cas d'Elyo/Nale, laissé seul dans sa remorque depuis l'euthanasie de son frère. Ce lion, devenu fou, devait prendre des calmants pour éviter qu'il ne se blesse. Mais ce n'est pas le seul. Nous avons pu observer, au cours de nos nombreuses investigations, que de nombreux fauves vivaient dans leur remorque, sans jamais - ou presque - ne mettre la patte dehors. Imaginez-vous, une vie en captivité, dans une simple remorque, tout juste assez grands pour faire deux pas sur soi-même alors que la loi vous oblige à sortir au moins 4 heures par jour. Les quelques rares sorties, sur du bitume, sans aménagements, ne servent à rien. Des places dans des sanctuaires sont disponibles! Nous proposons également de collaborer pour la création d'une structure capable d'accueillir de vieux fauves retraités! Et pour eux, cette semi-liberté serait le plus beau des cadeaux.

 

  AIDEZ NOUS À CONSTRUIRE NOTRE SANCTUAIRE POUR FAUVES :  

 

Partage facebook

Partage twitter

Faire un don


  RESTONS EN CONTACT  

Vous souhaitez être informés continuellement de nos actions, de nos combats, des avancées de notre association et savoir comment vous pouvez nous aider à faire avancer les choses . Alors, abonnez-vous à la newsletter de Chapter Animals. Nous comptons sur votre soutien !

 

E-mail

Newlogoweb

 

Chapter Animals est une association - présente depuis 2017, publiée au Journal Officiel depuis le mois de septembre 2018 et déclarée à la préfecture du Var (83).

Suivez-nous afin de continuer à être au courant de nos prochaines actions :

Logotwitter Logofb Logoinsta Logomail

 

Pages importantes :

Contact | Qui sommes-nous ? | S'impliquer |

Rapports : Captivité | Cirques | Zoos | Delphinariums | Faune Sauvage Captive | Divertissement | Trafic et NACSanctuaires Chapter Animals 

Site internet : e-monsite. Mise en page par Julien.

© 2020 - Chapter Animals.