Parc Astérix : vers la fin de la captivité des dauphins ?

  • Le 30/03/2020
  • Dans News

Femke.

Le parc Astérix a-t-il besoin de la présence des dauphins pour survivre ? La réponse est non. Pourtant, depuis depuis des décennies, de nombreux dauphins y vivent. Si beaucoup sont nés en captivité, il reste encore trois survivants. Trois survivants, prélevés à l'état sauvage : Beauty, âgée de 47 ans, ainsi que Femke et Guama, âgés de 38 ans. Pour ces trois dauphins, nous nous battons depuis des années pour leur offrir une véritable retraite. Notre combat pour leur offrir une place dans un sanctuaire marin n'est pas nouveau, tout comme pour Sharky et Malou, présentes au Marineland et provenant également de l'océan. Après tout, l'homme les a privés de liberté, alors il est normal de leur rendre .

Si, jusqu'à aujourd'hui, les delphinariums ne semblaient pas adhérer à notre idéologie, de nombreuses rumeurs circulent sur le fait que le parc Astérix pourrait bien changer d'avis dans un avenir plus ou moins proche. Il semblerait que la décision soit réellement en train d'être réfléchie. Et c'est via un post de l'influenceuse Kim Glow que nous apprenons la nouvelle. Et si cela venait à se concrétiser, nous serions les premiers à féliciter le parc pour avoir pris la décision d'abandonner les spectacles avec des cétacés. 

Femke 02
Parc marin 1

Toutefois, nous souhaitons également rester vigilants. Si le parc serait bien décidé à ne plus exploiter les dauphins, rien n'est dit sur l'avenir de ces derniers. Il reste sept dauphins, Aya, Bahia, Bailey et Cecil, en plus de Beauty, Femke et Guama. Certains sont encore jeunes, comme Bahia, âgée de seulement 6 ans. Nous espérons, si cet arrêt est officiellement décidé, qu'ils ne soient pas confiés à un autre delphinarium ! Cela serait inadmissible, alors que tous les individus pourraient avoir la chance de connaître l'océan à travers des sanctuaires marins et former un réel groupe d'individus solide, bien loin de leur bassin. Cela pourrait également être l'occasion pour le parc de réunir de nouveau Femke et son fils, Ekinox, qui avait été envoyé en Grèce. C'est également le cas pour Bailly, qui pourrait de nouveau retrouver Naska. 

Nous surveillerons également si l'arrêt des représentations avec les otaries est prévu. Le parc en possède quatre. Gonzo, Santo et Smack sont des mâles, âgés respectivement de 11, 14 et 13 ans. Kaï, la seule femelle, est âgée de 10 ans. Là, encore, des refuges peuvent les prendre en charge. Il serait impensable de continuer, des années durant, à les exploiter pour rien. Pour les dauphins, nous espérons que le parc étudiera une solution de réhabilitation en mer, plutôt qu'en les mélangeant encore des groupes formés dans des bassins. De nombreux dauphins ont pu regagner la mer, certains ont rejoint des groupes d'individus sauvages, d'autres sont devenus parents... La plus belle chose qu'il soit, n'est-il pas de voir ces petits protégés prendre leur envol ?

 

«  [...]  je n’avais absolument aucune idée que ce parc avait des dauphins je l’ai découvert sur place. La personne qui m’a accueilli dans le parc m’en a informé sachant que j’étais pour la protection animale, pour pas que je sois étonnée en passant devant... Je vous conseille donc de profiter des manèges à fond de vous éclater et de ne pas aller dans la partie dauphins qu’ils vont sûrement arrêter bientôt, ils sont en train d’y réfléchir. »

Kim Glow

 

FAITES NOUS UN CADEAU, EN AIDANT LES DAUPHINS À REDEVENIR LIBRES :

 

Aidez-nous à garder un œil sur les dauphins et convaincre leur propriétaire de réaliser les changements nécessaires à leur bien-être, en réalisant un don.

- Votre don nous aiderait à surveiller Femke et les autres, et vérifier qu'ils soient bien déplacés dans un sanctuaire. Il nous permettrait de prendre contact avec leur propriétaire afin de lui expliquer que, malgré tout l'amour qu'il peut éprouver, ils ne peuvent continuer de vivre dans ces conditions. Chapter Animals peut trouver des solutions pour offrir à ces animaux une retraite en paix. Et ça, ne serait-ce pas la plus belle preuve d'amour ? 

 

COMMENT AIDER NOTRE CAMPAGNE « #OBELIXNAPASBESOINDEDAUPHIN » ?

 

La campagne #ObélixNaPasBesoinDeDauphin a été lancée pour convaincre le parc Astérix qu'il n'a pas besoin d'exploiter d'animaux pour être un magnifique parc d'attractions. La campagne #LaissezMoiRetrouverLOcean a été lancée pour aider les cétacés prélevés sauvages à regagner l'océan.

En cette période de crise sanitaire mondiale, avec l'épidémie du Covid_19 et du confinement, n'est-il pas temps de comprendre ce que ressentent les animaux dans les bassins ? Eux, sont confinés en permanence. Ils ne peuvent pas nager comme ils le voudraient, ne peuvent pas fuir lors d'un conflit, ne peuvent pas aller chasser, jouer... Le parc Astérix prendra-t-il la bonne décision ?

 

Femke 1

Partage facebook

Partage twitter

Faire un don

 

  RESTONS EN CONTACT  

 

Vous souhaitez être informés continuellement de nos actions, de nos combats, des avancées de notre association et savoir comment vous pouvez nous aider à faire avancer les choses . Alors, abonnez-vous à la newsletter de Chapter Animals. Nous comptons sur votre soutien !

 

E-mail

Newlogoweb

 

Chapter Animals est une association - présente depuis 2017, publiée au Journal Officiel depuis le mois de septembre 2018 et déclarée à la préfecture du Var (83).

Suivez-nous afin de continuer à être au courant de nos prochaines actions :

Logotwitter Logofb Logoinsta Logomail

 

Pages importantes :

Contact | Qui sommes-nous ? | S'impliquer |

Rapports : Captivité | Cirques | Zoos | Delphinariums | Faune Sauvage Captive | Divertissement | Trafic et NACSanctuaires Chapter Animals 

Site internet : e-monsite. Mise en page par Julien.

© 2020 - Chapter Animals.