Parc marin 00parc_marin_01parc_marin_02parc_marin_02parc_marin_03parc_marin_04parc_marin_05parc_marin_00parc_marin_05parc_marin_06parc_marin_07parc_marin_06parc_marin_09parc_marin_10parc_marin_11parc_marin_12

LAISSONS LES RETROUVER L'OCÉAN...

Le combat de Chapter Animals concernant les delphinariums est probablement notre campagne française la plus importante. Pourtant, nous ne demandons pas grand-chose et réaliser notre souhait n'est guère compliqué. Mais aucun des établissements en question n'a daigné nous répondre malgré nos diverses relances. 

" Laissez-moi retrouver l'océan ", c'est le nom de notre campagne. Elle n'est pas anti-delphinarium, loin de là. Elle demande uniquement à ce que les individus prélevés à l'état sauvage puissent avoir droit à une retraite bien méritée dans un sanctuaire marin. Les individus en question sont au nombre de 7. Ils sont trois au Marineland d'Antibes, trois au parc Astérix et un en Polynésie française. 

Lotty et Sharky (image 11) sont un véritable symbole pour notre association. Toutes deux sont nées en 1980, et ont été prélevées en 1983 dans les eaux de Floride. Cette année, les deux femelles fêteront leurs 40 ans dont 37 privées de liberté qui leur est dûe. Malou est elle aussi né en 1980. Sa capture est plus vague - sans mauvais jeu de mots - entre 83 et 85, à Cuba. Toutes les trois vivent aujourd'hui au Marineland d'Antibes, qui refuse de leur offrir une retraite, après une vie volée. Du côté du parc Astérix, la plus connue se prénomme Femke (images 5 et 15). Elle est née en 1982 et, âgée de 2 ans, fût capturée en Floride. Mais elle n'est pas la seule captive du parc Astérix à avoir eu le malheur de croiser la route des hommes. Beauty est née en 1973. Arrachée à sa famille en 1982, Beauty a eu la chance de vivre puisque habituellement, les dauphins de cet âge, une fois capturés sont abattus. Elle provient du Mexique. Et enfin, Guama. C'est le seul mâle. Né en 1982, capturé en 1987 à Cuba. 

Nombreux sont ceux et celles qui ont fini par rendre l'âme dans ces parcs - mais également les parcs aquatiques du monde entier. Toutefois, Lotty, Sharky, Malou, Femke, Beauty, Guama et Hina survivent. Ils tiennent bon. Cela fait plus de 30 ans qu'ils nous divertissent, nous, humains. N'est-il pas de notre devoir de leur rendre la liberté ? Ces individus pourraient vivre et former un nouveau groupe, dans une réserve marine. Ce n'est pas la première fois que des dauphins sortiraient des delphinariums et retrouveraient l'océan, sans aucun souci. Alors, qu'est-ce qui empêche ces êtres de retrouver une nouvelle vie, à 40 ans en moyenne. Mais Chapter Animals, actif au Japon, se bat également pour Honey, qui (sur)vit seule dans un bassin abandonné et crasseux.

Dans notre demande, il n'est question que des dauphins prélevés à l'état sauvage. Ne serait-ce pas un pas-de-géant pour commencer ? Pour nous, cela ne fait aucun doute. Nous rappelons que dans de nombreux pays, cela s'est déjà fait. 

- 2012 : Tom et Misha, deux dauphins mâles et captifs pendant 6 ans en Turquie ont pu retrouver l'océan et même se mélanger à un groupe sauvage.

- 2015 : Boksoon, une femelle, a été libérée par la Corée du Sud après avoir vécu captive illégalement. En 2016, elle donna naissance à un petit.

- 2013/2015 : toujours en Corée du Sud, en plus de Boksoon, ses compagnons ont été libérés. Il s'agissait de Sampal, Chunsam, Taesan et Jedol. Les deux premières ont également pu donner naissance. 

- 2017 : encore une fois en Corée du Sud, Geumdeung et Daepo ont pu retrouver l'océan après 20 ans de vie en captivité.

- 2018 : La Chine annonce que Little Grey et Little White, deux bélugas âgés de 12 ans alors, vont être placés dans un sanctuaire marin courant 2020. 

Chapter Animals se bat également contre la capture dans nos océans. Ainsi, nous nous mobilisons pour que le Nausicaa cesse ses captures meurtrières. Les 30 requins-marteaux, en provenance d'Australie, sont décédés entre 2011 et 2019, tout comme la femelle raie-manta, également prélevée sauvage, qui est décédée en 2018. Nausicaa avait, il y a quelques mois encore, comme intention de prélever des bébés morses - encore non sevrés - au Canada afin d'agrandir leur collection pour 2023. Fort heureusement, le Canada a refusé cette démarche tout comme les États-Unis. Il aurait également été dans l'intention du delphinarium de récupérer des mammifères marins et des tortues, mais cela ne verra pas non plus le jour... Et nous y veillerons. 

EDIT FEVRIER 2020 : Ç'est avec tristesse que nous apprenons le décès de la dauphine Lotty. Après deux ans de combat pour lui permettre de retrouver la liberté, accompagnée de Sharky, elle aura rendu son dernier souffle dans les bassins de Marineland. Nous ne sommes que tristesse et colère, mais nous continuerons le combat pour les autres !

Honey_dauphin

INVESTIGATIONS...

Requin_nausicaa

LES PROBLÈMES ?

eleonore_crocodile

NOTRE AIDE​

Shouka

HISTORIQUE