Les ours polaires, dans les delphinariums français :

 

Pourquoi nous battre pour les ours polaires des parcs aquatiques ?

Ourspolaires autres

En juin 2018, Chapter Animals est parti à la rencontre de Raspoutine et Flocke, deux ours polaires captifs dans le sud de la France, sous 25°

L'ours polaire, aussi appelé ours blanc, n'a rien à faire en captivité. Leur condition de captivité ne peut correspondre à leur besoin physiologique que cela soi dû à l'espace ou à la température qui les séparent de leur habitat naturel. 

 

Aujourd'hui l'état de détresse dans lequel se trouve les deux ours blancs d'Antibes en sont la preuve. 

 

Ces derniers, bien qu'étant nés captifs, ne peuvent supporter de lourdes températures, comme c'est le cas dans le sud de la France. Ces températures, en pleine période estivale, pouvant atteindre entre 30 et 40 °C. Rien à voir avec les températures glaciales de l'Arctique avec lesquelles ils doivent vivre. 

 

Bien qu'à Antibes, les ours possèdent plusieurs grottes et un bassin, leur permettant de se cacher, il arrive très régulièrement que leur grotte de glace se retrouve fermée. Ainsi, les ours n'ont plus accès à leur élément naturel. Pourtant, au-dessus de 10 °C, les ours ont rapidement trop chaud. 

 

Les deux ours, ici captifs, souffrent tous les deux de stéréotype. C'est quelque chose d'assez commun chez les ours captifs, qui est lié à un ennui profond. La raison à cela est qu'aucun des deux ours ne possèdent de quoi s'enrichirent. 
Quelques petits objets en plastique sont présents, notamment dans le bassin, mais n'intéresse pas plus l'animal que ça, qui, après quelques secondes, retournent à ces mouvements répétés. 

 

On peut apercevoir Rasoutine et Flocke nageaient, et répéter les mêmes mouvements avec leur pied, contre la paroi. Les stéréotypes sont des signes de mal-être des animaux. Ils ont l'impression de n'avoir plus aucun contrôle sur eux-mêmes, ni sur leur environnement, et deviennent, petit à petit, fous !

 

Les ours polaires sont des animaux très intelligents, et aucun zoo les retenant en captivité, pas plus que les parcs aquatiques et encore moins les cirques, ne peuvent répondre à leurs besoins fondamentaux. 

 

Flocke et Raspoutine ont d'ailleurs, il y a quelques années, eu une fille. Une oursonne du nom de Hope, née le 26 novembre 2014. Cette dernière a était transférée en Suède, où elle vit recouvert de neige, en permanence et retrouve sa véritable nature. 

 

A quand cette chance, pour ces parents ?

 

 

Voici la liste des ours polaires pour lesquels nous nous battons afin d'obtenir leur libération.

 

Les noms en verts, sont des noms d'animaux qui ont eu la chance d'être libérés.

 

 

Flocke :

Origine : Ourse polaire (née captive dans un zoo)

Âge : 11 ans (née en 2007)

Actuellement : Présente dans un delphinarium.

 

Oursp flocke 1

Raspoutine :

Origine : Ours polaire (né captif dans un zoo)

Âge : 11 ans (né en 2007)

Actuellement : Présent dans un delphinarium.

 

 

Oursp raspoutine 2